Un beau jardin économe en eau ! C’est possible

Economisez de l’eau dans le jardin est une attitude qu’on doit tous adoptez pour protégez notre environnement et notre écosystème. Le paillage, la bonne gestion de l’arrosage et l’utilisation de plantes résistantes à la sécheresse peuvent aider à réduire considérablement la consommation d’eau d’arrosage. Voici cinq façons pour minimiser votre consommation d’eau dans le jardin.

1. Techniques de préparation du sol.
1.1° L’ajout de matière organique au sol améliore sa structure, ce qui permet une meilleure rétention de l’humidité du sol et évite la perte d’eau par percolation.
1.2° Le mulching (ou le paillage) des parterres fleuris, et autour des arbustes et des arbres, empêche l’eau de s’évaporer pendant les périodes de sécheresse.
1.3° Ajouter des granules ou un gel de rétention d’eau (tel que le polyter) à votre sol permet de réduire la consommation d’eau de 40 à 50%.
1.4° En cas d’absence de mulching binez fréquemment le sol de vos massifs ; et gardez à votre esprit l’ancien adage : « Un binage vaux deux arrosage »

2. Bien gérer votre arrosage
2.1° N’arrosez que si vos plantes vous le demandent.
Beaucoup de jardinier et des propriétaires de jardins ont tendance à sur-arroser leurs plantes. Pour vérifier si vous avez besoin d’irriguer ou non, examiner votre sol en profondeur : si c’est humide, c’est bon ; si c’est sec, il est temps d’arroser. Surveillez toujours l’état de vos plantes s’elles présentent des signes de stress hydrique : les feuilles changent de position et s’assombrissent.
2.2° Arroser au bon moment
Vous devriez également arrosez tard le soir ou très tôt le matin. En effet, l’eau s’évapore moins que lors d’un arrosage au milieu de la journée. Ainsi vos végétaux auront suffisamment de temps pour absorber l’eau avant qu’il fasse chaud.

2.3° Limiter les pertes d’eau par percolation.
De même, il serait judicieux d’arroser fréquemment avec des petites doses que de donner des irrigations copieuses à intervalles espacés. Le sol a une capacité de rétention d’eau limité, une fois atteinte les pertes d’eau par percolation s’installent.

3. Pensez aux plantes résistantes à la sécheresse.
Beaucoup de plantes ont des besoins faibles en eau pour pousser ce sont les plantes xérophyte. Un jardin de cactus ou de plantes succulentes est idéalement en cas de manque d’eau. On peut également penser aux agaves, dasylirion, pénnisitum, palmiers (Chamaerops humilis, phœnix), phormium tenax, les Yuccas, atriplex,…

4. Réparer les fuites dès que vous les constatés
Même si la fuite semble petite et très lente, toutes ces gouttes apparemment petites peuvent engendrer des quantités énormes d’eau gaspillées. En outre, la fuite peut devenir plus importante et peut même entraîner un éclatement de la canalisation, ce qui non seulement gaspillera des mètres cubes d’eau, mais causera beaucoup de dommages à votre maison.

5. installer un système d’arrosage automatique
L’arrosage automatique permet de réaliser des économies énormes d’eau grâce au contrôle du débit, de la pression et de la durée de fonctionnement. Des études comparatifs ont montré qu’on peut gagner jusqu’à 40% du volume d’eau d’irrigation.

Votre Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *